La communauté des Filles de Jésus quitte le diocèse 01-06-2015

Les religieuses de la communauté des Filles de Jésus établies à Maniwaki depuis 1994 s'apprêtent à nous quitter. Tout comme les Oblats, il est question de manque de personnel et d'âge.

Soeur Monique Guillemette faisait partie de la première cohorte avec trois autres compagnes en 1994. Elle s'est engagée en pastorale scolaire, surtout à l'école Pie XII, et a mis en place les Brebis et les Agnelets de Jésus, deux mouvements pour les jeunes enfants, pour leur assurer une formation évangélique qui les menaients aux sacrements de la réconciliation et de l'eucharistie.

Soeur Pauline Thiffault, arrivée en 1997, s'est impliquée principalement au Foyer Père-Guinard et dans le mouvement Albatros pour accompagner les malades en fin de vie.

Nous voulons les remercier chaleureusement de leur présence et de leur ministère à Maniwaki, lors de la célébration eucharistique du 7 juin prochain à l'église de l'Assomption à Maniwaki. Après la messe, un vin servi à l'arrière de l'église.

Rappelons que cet Institut a été fondé en 1834 à Bignan, France, par les abbés Pierre Noury et Yves-Marie Coëffic ainsi que par Perrine Samson (nom en religion : mère Sainte-Angèle), les Filles de Jésus ont leur maison provinciale au Québec à Trois-Rivières.

Maison provinciale :

566, rue Notre-Dame Est
Trois-Rivières (Québec) G8T 4G7


Plus d'informations sur cette congrégation 

 

Source: Feuillet paroissial de la paroisse l'Assomption-de-Marie.

Diocèse Mont Laurier
(819) 623-5530
435 rue de la Madone
J9L 1S1 Mont-Laurier (Québec)

Diocese