Le 6 août 2017, une dernière messe marquait la fermeture définitive au culte de l’Église de Saint-Aimé-du-Lac-des-Îles 23-06-2017

Pour les paroissiens de Notre-Dame-de-l'Alliance, communauté Saint-Aimé, comme pour notre évêque Mgr Paul Lortie, cette célébration sera vécue avec émotion. La décision de fermer un lieu de culte s’impose comme une réalité difficile. Les propos de Mgr Paul Lortie résument bien la difficulté des choix effectués : « C’est toujours un déchirement intérieur profond lorsque je suis appelé à poser ce geste. Et, quand je prends une telle décision, je me donne des temps de prière, de consultation, de concertation et je demande toujours l’avis de mes conseils et de mes proches collaborateurs ». Les raisons de cette fermeture sont nombreuses; pour plus de détails cliquer ici.

Petit rappel historique : l’église a été construite en 1915 selon les plans de l’architecte Brunet, la maçonnerie exécutée par André Tailon et la charpenterie par Émile Bisaillon. Les matériaux utilisés, le bois principalement, provient des propriétaires fonciers qui fournissent << sept billots de sept pouces>>, pour en faire de la planche, à la scierie du moulin Potvin.  

Du point de vue patrimonial mobilier, l’église ne comportait pas d’élément majeur.

Cependant, la fermeture au culte de l'église Saint-Aimé ne résout pas le grand questionnement de l’avenir des églises du diocèse. Mgr Paul Lortie amène des questions auxquelles nous devrons, tôt ou tard, répondre. ...« Que ces situations pénibles nous incitent tous et toutes à nous questionner avec franchise et en vérité si nous tenons réellement à l’avenir de nos églises. Demandons-nous comment mettre nos talents et nos dons à contribution pour que d’autres puissent découvrir Jésus comme l’Ami indispensable de la vie. ».

 

Diocèse Mont Laurier
(819) 623-5530
435 rue de la Madone
J9L 1S1 Mont-Laurier (Québec)

Diocese