Une journée enrichissante au Bilan FVC 06-06-2016

 

Le mercredi 1er juin s’est tenu à Nominingue le bilan diocésain
de la formation à la vie chrétienne et des différents services pastoraux.​

 

Une eucharistie avec chorale et orgue nous a placés dans une ambiance festive où  Mgr Paul Lortie a fait un lien pertinent avec saint Justin, qui déjà organisait des catéchèses au 2e siècle, et notre engagement diocésain à la FVC.

L’abbé Marc Richer v.g., nous a accueilli avec Colette Labelle à la salle municipale de Nominingue. Cette salle est à retenir pour ses qualités de luminosité, d’acoustique et d’espace qui permet un travail d’équipe fructueux.

Marc nous a présenté la responsable de la FVC au plan diocésain, Francine Beaulieu-Roy qui va entrer en fonction le 1er août 2016. Une nouvelle remplie d’espérance!

L’abbé Steven St-Amour a animé avec méthode un travail en atelier où nous étions regroupés par secteur d’activité. C’est une excellente façon de nous enrichir en partageant les expériences de nos régions d’appartenance. Trois questions claires nous ont permis d’exprimer nos succès (donner le goût de la prière aux jeunes, transformation de leurs attitudes avec les autres à la manière de Jésus…); nos frustrations (locaux inappropriés, difficultés à rejoindre les jeunes et à assurer la relève…) et nos espérances dans le contexte des fusions de paroisse.

Bernard Piché a présenté, au nom du trio porteur des AIPL et des catéchètes, un résumé des réponses au sondage sur notre vécu (groupes d’âge, durée, documents utilisés, motivation des jeunes, implication des parents…). Ce complément à la journée du bilan démontre qu’il y a du pain sur la planche!

Cette réalité de notre milieu a été confirmée par les témoignages de représentants des trois régions du diocèse :

 
   
  • Henriette Despatie-Lachaine et Diane Guénette de La Lièvre ont partagé leur méthode sur 2 ans avec recherche de nouveaux outils comme la Boite à Théo;
     
  • Sophie Des Rosiers des Laurentides a présenté sur Power Point, avec des mots choisis avec minutie, son questionnaire d’évaluation pour connaître le degré d’intégration du premier pardon;
     
  • Cécile Bénard de la Haute-Gatineau nous a fait part de l’espérance issue des sessions Être catéchète. 

 

Après les informations données par Marc Richer sur la marche diocésaine du 11 juin à Mont-Laurier et du lancement de l’année pastorale qui se tiendra le jeudi 8 septembre, Mgr Lortie a conclu en nous rappelant notre mission à quatre pôles, en insistant sur la fraternité et le souci des pauvres. Il a affiché ses couleurs en souhaitant des parcours plutôt longs que courts. Il a salué avec espérance l’arrivée de nouvelles figures à la pastorale de la santé et de la FVC des 8-12 ans.

Je suis revenu plein de motivation et d’espérance pour bâtir une Église qui va faciliter la rencontre de Jésus autrement.

 

Marc Charbonneau
Diacre permanent et agent de pastorale

 

               

 

 

Diocèse Mont Laurier
(819) 623-5530
435 rue de la Madone
J9L 1S1 Mont-Laurier (Québec)

Diocese