Texte de réflexions de Mgr Paul Lortie pour souligner la Journée mondiale de prière pour la sauvegarde de la création qui aura lieu le 1er septembre 24-08-2017

Le 1er septembre 2017 marquera le 3e anniversaire de la Journée mondiale de prière pour la sauvegarde de la création créée par le Pape François.

Par cette initiative, le Saint-Père désire offrir : « à chacun des croyants la précieuse opportunité de renouveler leur adhésion personnelle à leur vocation de gardiens de la création, en rendant grâce à Dieu pour l’œuvre merveilleuse qu’il a confiée à nos soins et en invoquant son aide pour la protection de la création et sa miséricorde pour les péchés commis contre le monde dans lequel nous vivons. (Lettre pour l’institution de la « Journée mondiale de prière pour la création », 6 août 2015.) 

 

Prenons le temps de nous arrêter pour contempler la beauté de la création. Laissons-nous charmer par les innombrables merveilles qui s’offrent gratuitement à nous au quotidien. Pensons au cachet irrésistible de la douce symphonie du chant des oiseaux annonçant le jour nouveau. Admirons la gamme variée des fleurs qui ornent routes et parterres en nous enivrant de leurs parfums exquis et de leurs couleurs chatoyantes. Laissons-nous toucher par la délicate rosée du matin, la caresse de la brise, la gradation des verts des feuillus, la fidélité de la lune veillant calmement pendant la nuit et le firmament étoilé brillant de tous ses feux.

Autant de merveilles qui nous touchent, nous séduisent; autant d’attraits qui nous élèvent, nous enchantent, nous émerveillent; autant de beauté qui nous incite au silence, à la contemplation, à la reconnaissance. La création est signe de la transcendance et porteuse de sens : Qui a créé ce monde? Qui agence cette remarquable harmonie au cœur de l’univers? Qui est l’auteur d’œuvres si grandioses?

Jésus a souvent expliqué les réalités du Royaume des cieux à partir de la nature (Marc 4, versets 26 à 34). Empruntons ce chemin et de belles découvertes nous attendent : le temps précieux que l’hirondelle se donne pour façonner son nid nous invite à être ingénieux pour protéger la vie en nous et autour de nous; les fleurs qui s’ouvrent tout naturellement à la lumière nous font comprendre la beauté du cœur qui accueille la lumière en donnant le meilleur de lui-même et la chenille qui deviendra un jour l’élégant papillon nous fait pressentir que nous sommes en route vers une plénitude de vie.

Je termine en citant un extrait de la prière du Saint-Père exprimée dans son encyclique Laudate Si :

« Le Créateur ne nous abandonne pas, jamais il ne fait marche arrière dans son projet d’amour, il ne se repent pas de nous avoir créés parce qu’il s’est définitivement uni à notre terre, et son amour nous porte toujours à trouver de nouveaux chemins » (245). 

« Celui qui façonne les montagnes, qui crée le vent, qui révèle à l’homme quel est son dessein, qui, des ténèbres, produit l’aurore, il se nomme le Seigneur, Dieu de l’univers » (Amos 4, 13).                              

 

+ Paul Lortie, évêque du diocèse de Mont-Laurier

Diocèse Mont Laurier
(819) 623-5530
435 rue de la Madone
J9L 1S1 Mont-Laurier (Québec)

Diocese